Sachez que vous n'êtes jamais seules


None

Sachez que vous n'êtes jamais seules

9 décembre 2019 | par Allie Wiebe

 

En mai dernier, un an après avoir entendu pour la première fois les mots « cancer du sein » de son médecin et subi une lumpectomie, Laura a été bouleversée d'être diagnostiqué à nouveau - stade 4 triple négatif.

 

Sa meilleure amie Jess l’avait alors accompagnée à ce rendez-vous qui était, pour Laura, son examen de dépistage un an après son opération. 

 

« Nous avons quitté ce rendez-vous et, même si la journée a été très difficile et bouleversante - nous avons décidé de sortir dîner après, pour célébrer la vie, tout simplement », se souvient Laura. « Je suis une personne très orientée vers la recherche de solutions. Je crois que la vie est faite de hauts et de bas. J’ai juste reçu les informations dont j'avais besoin pour la prochaine étape. Je savais que ça n'allait pas être facile, mais ça en valait la peine. Et quand je n’étais pas au meilleur de ma forme, Jess était là pour moi. »

 

Le traitement de Laura comprenait une chimiothérapie agressive, qui a commencé immédiatement. Après le premier rendez-vous où elles ont appris le nouveau diagnostic de Laura, Jess n'a jamais manqué un rendez-vous avec son amie.

 

« C'était difficile de voir ce qu'elle traversait et je ne pouvais tout simplement pas imaginer ne pas être là », explique Jess.

 

Au cours des mois de chimiothérapie et de trente cycles de radiation, Laura insiste sur le fait que Jess était sa force.

 

« Je ne pourrai jamais assez la remercier pour son amour et son soutien, et pour sa présence à mes côtés tout au long de mes traitements. Le lien que nous partageons est authentique et inconditionnel et je n'ai jamais pensé que j'aurais une amie comme elle dans la vie. Jess n'est pas une personne, c'est un ange. »

 

Les deux amies conviennent que l'expérience les a rapprochés encore plus. Alors que Laura est reconnaissante pour le soutien indéfectible de Jess à chaque rendez-vous et pour ses encouragements à prendre des autophotos de célébration, Jess dit que l'expérience lui a montré à quel point elle est chanceuse d'avoir une amie comme Laura.

 

« C'est la personne la plus courageuse et optimiste. Avec 15 ans d'amitié à notre actif, je le savais déjà, mais cette expérience m'a vraiment montré à quel point j’ai une amie formidable », explique Jess. « Il y avait des moments où je sentais que j’allais m’écrouler, mais elle était là, juste souriante et interrogeant les gens sur leur journée. Tout le monde à l'hôpital savait qui était Laura parce que Laura se soucie de connaître tout le monde. »

 

Bien que la positivité de Laura semble naturelle et inaltérable, elle dit que ce n'est pas le cas. Elle admet qu'elle fait un effort conscient pour rester optimiste.

 

« Je crois que lorsque notre état mental est négatif, il peut avoir un impact négatif sur notre santé globale. Je ne dis pas qu'il est possible de rester positif tout le temps, mais c'est quelque chose dont j'essaie d'être consciente. Avoir une amie qui vous voit de cette façon et reflète votre positivité peut être très utile. Quand j'allais faire mes perfusions - parfois c'était des journées de 8 heures - si vous ne faites pas attention, votre esprit peut vraiment errer dans l'obscurité. Mais Jess et moi étions assises là, et nous faisions connaissance avec les autres patients, et plaisantions avec les infirmières, nous parlions de notre passé et de notre avenir - nos espoirs et nos rêves. Cela m'a donné le bon état mental pour savoir que j'allais toujours être là pour tout cela. »

 

Laura partage qu'un des autres aspects qui joue un rôle important dans le maintien d'une attitude positive est la façon dont vous vous voyez.

 

« Avant de perdre mes cheveux et de commencer à voir certains des effets secondaires physiques de la chimio, je ne savais pas comment redessiner mes sourcils, ni les outils que je pouvais utiliser pour gérer mon apparence changeante et combler cet écart entre l'intérieur et l'extérieur. Cela peut sembler être de la vanité pour certains, mais même s'il est vrai que l'intérieur compte, l'extérieur peut affecter cela. Parce que si vous ne vous sentez pas bien à l'extérieur, il est plus difficile de vous sentir bien à l'intérieur. »

 

Laura est reconnaissante de savoir que Belle et bien dans sa peau est une ressource à laquelle les femmes peuvent accéder pour les aider à maintenir cette attitude positive. Plus important encore, elle pense que c'est une opportunité pour les femmes faire de belles rencontres, si elles n'ont pas déjà un cercle de soutien.

 

« Si une femme a l'impression de vivre cette épreuve seule, l'atelier est un endroit où elle peut rencontrer sa Jess! Cela me rend incroyablement heureuse. Cela me brise le cœur d’imaginer qu'une femme peut penser qu'elle est seule face à cette épreuve. Il y a tellement de services et de communautés, comme Belle et bien dans sa peau. Sachez que vous n'êtes jamais seule. »

 


En cette période des Fêtes, vous pouvez faire quelque chose de beau pour les femmes atteintes de cancer et leur faire savoir qu’elles ne sont pas seules en faisant un cadeau à Belle et bien dans sa peau. Jusqu'au 31 décembre, Les Cosmétiques Mary Kay ltée. doubleront tous les dons individuels, doublant l'impact de votre cadeau et apportant le pouvoir de BBDSP à encore plus de femmes.

 

Doublez votre impact: lgfb.ca/donate











Abonnez-vous à notre infocourriel pour recevoir des histoires inspirantes et pour rester en contact avec la communauté et au courant des programmes et événements BBDSP.