Redéfinir le cancer; la défense de ses …


None

Redéfinir le cancer; la défense de ses intérêts, et trouver la paix, pour les femmes PANDC, avec la Dre Omole.

9 octobre 2021 | par Madina Tabesh

Dre Mojola Omole comprends parfaitement que "le fait d'entendre [quelque version de] "oh mon Dieu, tu vas mourir" soit difficile". Avec son expérience, traitant des milliers de personnes chaque année, la Dre Omole suggère de considérer le cancer comme les crises cardiaques ou le diabète : cela fait partie de la vie. "Certaines personnes meurent immédiatement, mais beaucoup vivent jusqu'à un âge avancé. Il en va de même pour le cancer, qui est gérable pour la plupart des gens".

Pour que le cancer fasse partie de la vie, il faut le voir comme une maladie chronique plutôt que comme une condamnation à mort. Dre Omole ajoute que "ce que l'on nous dépeint, ce sont toujours les stades avancés de la maladie. On nous dit "untel est décédé", mais personne ne parle jamais de survivre et de vivre avec le cancer". Si nous voyons le cancer comme un gros monstre effrayant, il peut nous rendre craintifs ; mais si nous le considérons comme les autres maladies chroniques, nous pouvons le combattre de la même manière.

Avec cette redéfinition du cancer, il faut également bien comprendre comment défendre vos intérêts lors de vos rendez-vous. Tout d’abord, sachez que vous méritez d'être soignée, d'être entendue et d'obtenir des réponses à vos questions. D'après son expérience, "les femmes racialisées ont tendance à se rétracter lorsqu'elles sont avec des médecins. [Le médecin] est peut-être un expert du cancer, mais vous êtes l’experte de vous-même – il faut donc travailler ensemble pour aboutir à un plan de traitement qui vous convienne." explique la Dre Omole.

Une patiente peut par ailleurs défendre ses intérêts en notant ses questions en avance et en emmenant quelqu'un avec elle à ses rendez-vous pour lui servir d'œil et d'oreille supplémentaires, que ce soit en personne ou virtuellement. Si vous avez l'impression de ne pas être entendue, parlez-en et faites-le savoir à celles et ceux qui vous soutiennent dans cette épreuve et à votre équipe soignante. Vous pouvez également demander à votre médecin de noter tout ce que vous souhaitez dans votre dossier. Dre Omole suggère également aux patientes de prendre des notes pendant leur rendez-vous ou de les retranscrire immédiatement après pour ne pas se sentir submergée en essayant de se souvenir de tout ou de tout comprendre pendant les rendez-vous.

Le conseil avisé de la Dre Omole aux personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer : vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin pour traverser cette épreuve et vaincre le cancer. Tous les jours, nous accomplissons des choses difficiles pour nous protéger, cela fait partie de notre patrimoine génétique. Qu'il s'agisse de vous faire entendre pour défendre vos intérêts, de changer la façon dont vous choisissez de voir votre diagnostic ou de faire la paix avec ce dernier – chaque initiative pave le chemin de la guérison.