À quoi s'attendre lorsqu'on ne s'attend…


None

À quoi s'attendre lorsqu'on ne s'attend pas à avoir des chéloïdes

9 octobre 2021 | par Madina Tabesh

Notre peau est le plus grand organe du corps. Et pour beaucoup d'entre nous, elle a besoin d'amour et de soins pour qu’on se sente au mieux de notre forme. Mais pour certaines femmes de couleur atteintes de cancer, il peut être surprenant de voir apparaître des cicatrices chéloïdes après une intervention chirurgicale. Mais que sont exactement les chéloïdes et devriez-vous en parler à votre professionnel de la santé ?

Une chéloïde est une cicatrice en relief qui devient souvent plus profonde et plus importante avec le temps. Bien que les chéloïdes ne soient pas dangereuses et sont non cancéreuses, elles peuvent provoquer une sensibilité et une tension de la peau, une limitation de l'amplitude des mouvements et une gêne. Les chéloïdes se développent lorsque le tissu cicatriciel continue de se former même après la fin du processus de cicatrisation de la peau ; et sont plus fréquentes chez les personnes d'origine africaine, asiatique et hispanique. Lorsqu'on doit déjà affronter un diagnostic de cancer, les chéloïdes, en plus du stress qu’elles causent, peuvent être pénibles à gérer. 

Il y a certaines choses que vous pouvez faire avant l'opération pour éviter le développement de chéloïdes. Tout d'abord, avant votre rendez-vous, il est utile de réfléchir à ce que vous attendez du traitement en vous posant les questions suivantes :
•    Est-ce que le soulagement de la douleur ou des démangeaisons liées à la chéloïde est vital pour vous ?
•    Est-ce que réduire ou adoucir la chéloïde vous aidera à vous sentir mieux ?
•    Est-ce que la visibilité de la cicatrice vous dérange ?

Vous poser ces questions peut vous aider à définir les sujets à aborder lors de votre rendez-vous. Si, par exemple, vous n'êtes généralement pas à l'aise à parler avec des professionnels de la santé, c'est une excellente opportunité pour évaluer leur réponse face à vos préoccupations. Si vous êtes satisfaite de la réponse de votre équipe soignante, c'est alors l'occasion idéale pour aborder d'autres questions. Mais si le professionnel de santé n'a pas l'expertise nécessaire pour vous répondre confortablement, vous pouvez demander à être orientée vers un spécialiste tel un onco-dermatologue.

Que vous craigniez de développer des chéloïdes ou de perdre vos cheveux, il est normal de s'inquiéter des changements physiques qui peuvent résulter du traitement du cancer - et il faut les adresser si ces préoccupations vous importent. Avoir l'esprit tranquille et se sentir soutenue pendant le traitement est essentiel quand vous êtes sur la voie de la guérison.