Femmes noires et prothèses capillaires


None

Femmes noires et prothèses capillaires

13 avril 2022 | par Tania Amardeil

Les femmes noires ayant longtemps été confrontées à des disparités et des barrières systémiques en soins de santé, Belle et bien dans sa peau a choisi dans le cadre de sa Série de conférenciers d’offrir « Les femmes noires et les prothèses capillaires », une conférence qui met en lumière un aspect du sujet. La Dre Deanne Simms, psychologue clinicienne de la santé, et Dianne Austin, survivante de cancer et entrepreneuse étaient invitées à participer à cette conversation percutante.

 

La Dre Simms, femme biraciale jamaïco-britannique, a partagé sa propre expérience identitaire liée à ses cheveux et a parlé du lien qui existe entre les cheveux et l’identité, plus précisément pour les PANDOC de sexe féminin. « Nous savons que la perte de cheveux peut anéantir de nombreuses femmes », disait la Dre Simms. « Pour plusieurs femmes, les cheveux font partie intégrante de leur identité […] et donc pour certaines d’entre elles, la perte des cheveux est assez dommageable pour leur estime personnelle et leur concept de soi, la perte de leurs cheveux est comparable à un deuil. »

 

La Dre Simms a abordé, d’une part, les bienfaits sur la santé mentale lorsque l’apparence est gérée pendant un cancer et, d’autre part, l’impact de la perte de contrôle ressentie par les femmes si elles n’ont pas accès à des outils précieux comme une prothèse capillaire qui ressemble au style et à la texture de leurs propres cheveux. « Cela peut les mettre dans une situation désavantageuse quand vient le temps de renforcer des éléments clés pour trouver un bien-être psychologique comme l’autonomie, le contrôle et la dignité », expliquait-elle. « Il y a une relation complexe entre les idéaux de la beauté, les textures et styles de cheveux et le concept de l’image personnelle dans la société nord-américaine. » La Dre Simms a encouragé les personnes présentes à s’informer davantage sur le sujet et suggéré de regarder le film Good Hair ainsi que la série de Colin Kapernick sur Netflix pour mieux comprendre la complexité de la relation.

 

Pour sa part, Austin a parlé de son propre cancer du sein et de quelle façon cette expérience l’a motivée à créer une entreprise sociale pour soutenir les femmes noires aux prises avec la perte de cheveux.

 

« Apprendre que je ferais de la chimiothérapie et perdrais mes cheveux a été pour moi comme un deuxième diagnostic de cancer; aussi vaniteux que cela puisse paraître », acquiesçait-elle.

 

« Je savais que je voulais une prothèse capillaire. Je voulais sentir que j’avais un certain contrôle sur ce processus et mon apparence. »

 

Son ordonnance de prothèse capillaire en main, Austin a rapidement découvert qu’aucune boutique spécialisée en perte de cheveux due à un traitement médical ne vendait de prothèse capillaire qui ressemblait à ses cheveux naturels. Les magasins de mode qui offrent des perruques n’ont pas de salle d’essayage privée ni de personnel formé pour soutenir les femmes atteintes de cancer, et ils ne remettent pas de reçu accepté par les compagnies d’assurance. Tout en essayant de trouver une prothèse capillaire alors qu’elle devait également composer avec un diagnostic dévastateur, Austin a compris une chose qui l’a motivée : « Je me suis dit ‘pourquoi je ne fais pas quelque chose à ce sujet?’ » Avec l’aide de sa sœur, Austin a lancé Coils to Locs pour fabriquer des prothèses capillaires de première qualité aux boucles serrées pour femmes noires et toutes celles aux cheveux très texturés. « Je voulais lancer cette entreprise afin que d’autres femmes n’aient pas à traverser cela », a-t-elle souligné.

 

L’événement a été présenté par Belle et bien dans sa peau pour sensibiliser les propriétaires de boutiques de prothèses et les équipes de soutien en oncologie à ce problème. Visionnez la conversation au complet ici pour en savoir davantage sur le sujet.


curly hair wigs hair texture look good feel better Advice haire loss hair alternatives chemotherapy hair effects Identity side effects Beauty black women wigs breast cancer